Retour aux articles

Fatigué d'être fatigué !

Qui n'a pas déjà ressenti un état de fatigue passager ? Par contre, une fatigue qui persiste sur une période de plusieurs mois doit être investiguée. C'est un problème de santé à multiples facettes. Plusieurs causes sont sous-jacentes. Voici les principales :

Glandes et hormones

Plusieurs glandes sont d'une importance capitale pour la production des hormones thyroïdiennes, surrénaliennes et sexuelles. Ces glandes sont toutes inter-reliées. Beaucoup de facteurs alimentaires et environnementaux peuvent affecter le processus normal de fabrication des hormones. Selon le Dr. Hyman, plus de 40% des femmes et un peu moins chez les hommes serait en sous- production d'hormones thyroïdiennes.

De plus, l'épuisement des surrénales est fréquent de nos jours dû au stress, débalancements hormonaux, manque de sommeil et chocs émotifs en autres. Certaines plantes adaptogènes ou ré-équilibrantes hormonales peuvent être utilisées

Alimentation et sensibilités alimentaires

On ne le répétera jamais assez l'alimentation doit être variée, le moins transformée possible et très colorée. Mais, outre la « bonne alimentation standard » chaque individu peut avoir des restrictions alimentaires différentes.

Si vous suspectez une sensibilité à un aliment, il est possible de couper toutes les sources de cet aliment durant 3-4 semaines. Puis, de réintroduire une portion de ce dernier et observer la réaction les jours suivants. Aussi, certaines analyses peuvent être réalisées pour découvrir vos sensibilités alimentaires.

Stress chronique/sommeil

Trop de stress chronique draine l'énergie physiquement et mentalement, en plus d'épuiser les réserves des vitamines B, de vitamine C et de magnésium. Il faut également s'assurer d'avoir un sommeil de qualité pour recharger nos batteries. Certains exercices de relaxation et plantes peuvent vous venir en aide.

Digestion

Une digestion qui ne se porte pas à merveille peut diminuer la vitalité. On pense au pancréas pour la régulation du taux de sucre, à la vésicule biliaire pour le métabolisme des gras, à l'estomac pour la sécrétion des sucs gastriques et l'intestin principalement pour l'assimilation des nutriments. 

Mitochondries

Les mitochondries sont de « mini-usines énergétiques vivant dans chacune de nos cellules ». Les mitochondries sont responsables de l'approvisionnement en énergie des cellules en produisant de l'ATP. C'est pourquoi, parfois, un réajustement des mitochondries peut être favorable. Premièrement, diminuer au minimum les aliments préparés « fast-food », limiter les stimulants (café, alcool, sucres raffinés) et augmenter l'apport en oméga 3.

Cette chronique ne sert nullement à établir un
diagnostic ou un plan de traitement et ne remplace pas une intervention
médicale de premiers soins.

Au Québec, la naturopathie est devenue une approche  alternative qui rejoint des milliers de personnes dans leur recherche d'un mieux-être.

Référence :

1 Livre, Medical Etiology Assesement and treatment of chronic fatigue and malaise, Roberto Patraca-Montrena